Ces dernières années, les distributeurs ont été confrontés à une complexité croissante, à des attentes consommateurs toujours plus fortes et à un durcissement du marché mondial. Avec la pandémie et la prépondérance du e-commerce supply chain, les mutations qui étaient déjà en cours se sont accélérées, amenant à une digitalisation et à une revue des processus sans pareil.

 

Limiter l’attente : tout l’enjeu du e-commerce de demain

Les consommateurs sélectionnent et achètent en quelques clics. L’acte d’achat est plus que jamais simple et l’expérience client complexe et riche. Le parcours client se veut personnalisé et dans un contexte où l’acquisition est onéreuse, la relation et l’attachement à la marque n’ont jamais été aussi clés.

Dans cette logique de praticité, le  consommateur se voit proposer une palette de choix de plus en plus large et reste maître de bien des étapes : où acheter, où livrer… Le consommateur ne va plus au produit, mais il est du ressort de l’entreprise d’anticiper le comportement de ce dernier et de stocker à l’endroit adéquat pour répondre à la demande.

La supply chain doit alors se montrer efficace et agile pour répondre à ces exigences de consommation tout en maintenant sa rentabilité. Véritable épine dorsale de l’entreprise, elle s’annonce plus que jamais comme la clé de voûte des promesses de l’expérience client.

Selon une étude Paris Retail Week et Have, 89% des professionnels déclarent que les consommateurs attendent en priorité une plus grande rapidité de livraison. 

82% estiment que les consommateurs attendent une plus grande flexibilité dans leurs achats en ligne (try before you buy, livraison gratuite, retours facilités).

La gestion de la supply chain et la maîtrise des délais et des options de livraison s’est donc hissé au cœur des enjeux majeurs pour les commerçants. Toujours selon la même étude, 40% des commerçants se sont mis en quête des bons partenaires pour renforcer leurs capacités logistiques. 40 % cherchent à développer des solutions alternatives pour la livraison.

Pour disposer du bon produit et livrer en temps et un heure, les e-commerçants refaçonnent leur supply chain et opérations afin de délivrer l’expérience client promise.

 

Une digitalisation accélérée

Comment bâtir une supply chain résiliente, capable de s’adapter à une demande fluctuante et en perpétuelle mutation et respecter les objectifs de rentabilité de l’entreprise ?

Mieux anticiper la demande et gagner en visibilité comme en contrôle. Face à des événements sans pareil, les modèles et les méthodes classiques ne semblent plus suffire. Il nous faut adopter de nouvelles méthodes et de nouveaux outils pour faire face à cette complexité et volatilité croissante.

93% des entreprises utilisent encore Excel pour leurs activités de planification. Et ces méthodes ont sans doute trouvé leur limites depuis Mars 2020.

Aujourd’hui, l’avancée des nouvelles technologies permet à juste titre de s’y préparer, de pouvoir anticiper toute cette instabilité dans les chaînes d’approvisionnement.

L’innovation digitale constitue un véritable vecteur d’optimisation des procédés, et donc de croissance pour les entreprises. Une prise de conscience doit impérativement s’opérer pour engendrer de nouveaux processus et la mise en place de ces nouveaux outils pour s’aligner et anticiper les nouvelles attentes des consommateurs : le bon produit, au bon endroit dans les bonnes quantités.

La course à la digitalisation et à l’optimisation dans le retail est lancée et une supply chain efficace sera plus que jamais un facteur différenciant et un garant d’une expérience client optimale.